Fermer×
Retour au blogue

Les bienfaits fondés du contact avec la nature par temps de Covid-19

Les raisons d’aller jouer dehors pour une GRANDE aventurière de 6 ans

Si vous demandez à ma fille de 6 ans les raisons pour lesquelles elle aime jouer dehors, elle vous répondra que :

  • C’est le seul endroit où elle peut jouer avec des amis même s’il y a le virus;
  • Qu’elle peut collecter facilement des choses de la forêt pour faire tous les jours des bricolages différents et décorer notre maison comme le fait un écureuil;
  • Qu’on rit toujours plus dehors, mais pas toujours dans la maison… ;
  • Et surtout, parce que lorsqu’on dépense de l’énergie à l’extérieur, on a le pouvoir de manger des sucreries et des collations surprises bien méritées au retour!

 

Récompensez vos efforts et vous aurez juste envie de recommencer!

De nos jours, les études scientifiques démontrant les bienfaits fondés du contact avec la nature sont multiples et indéniables. On est maintenant en mesure d’affirmer qu’entretenir un lien avec la nature permet entre autres de:

  • Créer des occasions sensorielles et émotionnelles multiples;
  • Contribuer au développement des habiletés motrices, sociales et affectives;
  • Améliorer la condition physique, le système immunitaire et le niveau d’énergie;
  • Diminuer les risques de myopie par une vue sur un horizon plus large, un rythme ralenti des changements d’images et un environnement ayant une intensité lumineuse adéquate;
  • Favoriser l’appétit, la concentration, le sommeil, la créativité et la résolution de problèmes;
  • Aider à diminuer l’anxiété, le stress, l’agitation et la pression artérielle.

 

La nature pour le maintien d’une santé mentale équilibrée

Certes, profiter du grand air permet de soutenir l’importance des saines habitudes de vie et de l’activité physique, mais en plus, la nature joue un rôle important pour le maintien d’une santé mentale, facilement ébranlée en ces temps de confinement, d’insécurité et d’isolement…

Malgré les mesures de prévention mises en place par nos gouvernements, il est toujours permis d’apprendre à s’émerveiller, à mieux se connaitre, à pratiquer la gratitude en profitant de la nature et en semant des graines de souvenirs dans la tête des petits comme des grands. Une fois dehors tout devient plus simple; l’anxiété diminue, la distanciation devient naturelle, le grand air renforcit le système immunitaire, et en plus, on apprend à repousser nos limites, à croire en nos capacités et à passer des moments de qualité avec ceux qu’on aime!

 

Pour protéger il faut aimer, pour aimer il faut connaitre

Parce qu’on ne veut pas uniquement que nos enfants connaissent les notions d’environnement en parlant uniquement du recyclage, on espère qu’avec l’accompagnement d’au minimum un adulte, ils apprennent à voir la nature comme le plus grand et le plus vieux département de recherche et développement. Pour y arriver, les grands doivent d’abord découvrir toutes les richesses de connaissances que les milieux naturels peuvent nous apprendre, comprendre que la nature est à la base du zéro déchet, que certains champignons permettent aux arbres de communiquer entre eux et que si on fait preuve de créativité et d’adaptation, on pourrait voir d’une forêt bien plus qu’un produit forestier transformé… C’est par la motivation du parent ou de son entourage, qu’un enfant peut à son tour aider l’adulte à se réapproprier le concept d’émerveillement.

 

La nature offre cette chance unique de créer un contexte d’émerveillement pour tous!

Apprendre à transformer les petites choses en moments grandioses. Une capacité relative à l’émerveillement qui est selon nous, une des clés de l’épanouissement et du bonheur tant recherché…

De multiples ouvrages portant sur le bonheur sont en ventes dans les librairies. On cherche, on se compare, on veut plus, mais souvent en oubliant que c’est par la simplicité, l’émerveillement et le moment présent que l’on peut ressentir le plus de gratitude, de plaisir et ainsi vivre des moments de pur bonheur pour petits et grands!

Profitez de ce temps des fêtes en confinement forcé pour découvrir les beautés que la nature de notre belle région de l’Outaouais peut nous offrir à proximité de notre domicile en présentant aux petits les trésors et les merveilles de la nature.

Le plus grand défi : s’établir une routine pour sortir efficacement de la maison et vivre des moments récurrents et de qualité dans le plaisir!

 

La pratique du jeu libre, actif et créatif

Aucun besoin de préparer des activités ou des animations à l’extérieur. Faites confiance à vos enfants, valorisez la pratique du jeu libre et vous donnerez ainsi libre cours à leur créativité. Comme Albert Einstein le dit si bien : « l’imagination est plus importante que la connaissance ». Elle permet de stimuler la curiosité plutôt que l’anxiété, d’offrir de nouvelles perspectives pour apprendre à relever des petits défis comme grimper à un arbre, traverser un ruisseau ou faire une randonnée en raquette qui exigera de la persévérance. En apprenant à repousser ses limites, on valorise la confiance en soi tout en préparant le corps et l’esprit à affronter les grands défis que la vie peut mettre sur notre chemin. Une belle manière de se rappeler que la persévérance est à mi-chemin entre la détermination et la résilience. Un apprentissage d’une vie parsemée d’aventures qui avantage les familles ayant compris à travers leur contact avec la nature, l’importance de vivre pleinement chaque moment présent en se reconnectant à l’essentiel et la beauté que Mère Nature nous offre chaque jour.

Ça tombe bien, l’Outaouais regorge de petits trésors bien gardés. Quel est le vôtre?

 

Sources pour aller plus loin :

 

Rédigé par Joanie St-Pierre, Fondatrice Ti-Mousse dans Brousse et guide professionnelle en tourisme d’aventure, joanie@timoussedansbrousse.com